Mercredi

20 Novembre

Mail FB

Trail Sainte Victoire 2019 – Présentation

Catégorie : Présentations

Trail Sainte Victoire 2019 – Présentation

Texte : Philippe Exposito pour les AIL Rousset – Crédit photos : AIL Rousset – libres de droit

Ce dimanche 7 avril 2019 au départ de Rousset (13) se déroulera la 17° édition du Trail Sainte Victoire organisée par l’association des Amis de l’Instruction Laïque.

Le Trail Sainte Victoire (TSV) représente l’évènement incontournable du printemps sur lequel les coureurs venus de toutes parts aiment se retrouver. Le Trail Sainte Victoire affiche complet depuis de nombreuses semaines sur les 2 épreuves majeures qui comptent pour le Challenge des Trails de Provence. L’épreuve nature du Cengle, sur laquelle 400 coureurs viendront se confronter, fait également carton plein depuis 15 jours. La montagne Sainte Victoire est un site classé et pour assurer sécurité des épreuves, le respect de l’environnement et la qualité de l’organisation, les épreuves sont limitées en nombre de dossards sur les parcours évoluant sur le massif. Ce ne sont pas moins de 1000 coureurs qui sont attendus ce dimanche.

Les épreuves phares
Cette année, les parcours ont subi quelques adaptations mineures. Comme chaque année les participants s’élanceront de la salle des fêtes de Rousset, direction le massif et plus particulièrement vers la maison de la Sainte Victoire, via le Moulin de Rousset et le plateau du Cengle, essentiellement par des chemins et sentiers.

Depuis 2018, les participants du parcours des Crêtes réutilisent le terrible Pas du Clapier avant de passer au prieuré (Croix de Provence), la montée des Plaideurs vers le Pic de Mouches et le refuge Baudino avant de rentrer sur Rousset. Entre temps, les coureurs peuvent savourer des moments de convivialité, sur les crêtes grâce aux encouragements des randonneurs, mais aussi à l’occasion des ravitaillements au cœur même des villages de Vauvenargues et de Puyloubier. Les descentes et le passage sur les crêtes sont très techniques et nécessitent la plus grande attention… mais la vue y est magnifique. L’épreuve est limitée à 12h de course, avec contrôles sur différents points de passage.

Plus roulant, le parcours de Cézanne n’est pas dénué de portions techniques avec ses 38km et ses 1400 de D+. Plus touristique que le parcours des Crêtes, il oriente les participants vers le barrage de Bimont, la montée d’Imoucha jusqu’au pas de l’Escalette et un retour via le refuge Cézanne. Les ravitaillements sont conviviaux et les bénévoles répondent présents, notamment sur toute la partie haute du massif.

2019, des distances pour tous les goûts avec 3 parcours
Depuis 4 ans, le TSV est à la portée de tous avec une course nature de 13km qui monte jusqu’au plateau du Cengle, et dont le succès est grandissant, comme en atteste l’épuisement des dossards.

En synthèse, 3 parcours : Les Crêtes (60km – 3000 D+), le Cézanne (38km – 1400 D+), et le Cengle (13km).

Des vainqueurs de renoms depuis 2003 !
Dawa Sherpa a été le premier à inscrire son nom au palmarès du Trail Sainte Victoire en 2003, et ce à trois reprises. Depuis des trailers à la renommée internationale se sont succédés sur le podium de la salle Émilien Ventre, parmi eux Karine Herry, Uxe Fraille, Andy Symonds, Sylvain Court, Ludovic Pommeret, ou Marilyne Nakache et Sébastien Spehler en 2018.

Rappel des résultats 2018

Les Crêtes
1er Sébastien Spehler – 5h21’22
2° Romain Olivier
3° Ludovic Porche

1ere Maryline Nakache – 7h01’12
2° Amandine Ginouves
3° Laurie Atzeni

Le Cezane
1er Pierre-Hugo Romain – 2h48’27
2° Yohan Peisson
3° Nicolas Tuilier

1ere Maggy Bouisse – 3h34’01
2° Florence Houette
3° Charlotte Klein

Le Cengle
1er Hugo Blatge – 55’31
1ere Céline Lafaye – 1h03’51

Les favoris de cette édition 2019
Comme chaque année, la victoire finale sur les Crêtes sera très convoitée, avec Benoit Girondel, l’ultra-trailer doublement vainqueur du Grand Raid de la Réunion en 2017 et 2018. S’il s’agit d’une distance plus courte que celles sur lesquelles il s’est révélé, il demeure le favori indiscutable malgré la présence d’une meutes de trailers aux ambitions aiguisées et plus habitués aux distances plus rapides. Parmi eux, nous citerons le gapençais Saïd Mansouri (4° en 2018) qui avait promis de revenir avec la préparation adaptée, Clément Christen, vainqueur des 80 km du Grand Raid des Pyrénées en 2018 et bien entendu le local de l’épreuve Yohan Peisson qui connait chaque cailloux du massif. Parmi les outsiders, on n’omettra pas de signaler la présence de Vivien Reynaud et Tristan Cariou ou des régionaux Émilien Schiavo, Fabrice Arnaud, Thomas Pigois ou Stéphane Pitaut. Pierre-Hugo Romain (vainqueur du Cézanne en 2018 et double vainqueur du Challenge des Trails de Provence) insuffisamment remis de sa fracture du métatarse pour un parcours aussi exigeant, devra attendre l’année prochaine pour espérer décrocher le Graal, en phase de reprise il participera néanmoins au 38 km sans grande prétention.

Côté féminines, Irina Malejonock fidèle du TSV, titrée en 2011 et qui vient de se mettre en évidence sur le Trail de la Sainte Baume, abordera l’épreuve en qualité de favorite pour une victoire finale que Sophie Laversanne, abonnée aux podiums sur les longues distances, ou Maggy Bouisse, première du Cézanne et du Challenge des trails longs de Provence en 2018, lui disputeront. On gardera un œil sur l’irlandaise Nu Ma, qui bénéficie elle aussi d’une excellente côte au classement ITRA.

Sur le Cengle et le Cézanne, les épreuves s’annoncent très ouvertes autant chez les féminines que chez les messieurs.

Plus d’informations sur le TSV: www.trailsaintevictoire.fr

PARTAGER CET ARTICLE google twitter

X

Prochains événements du Challenge :


Cérémonie des récompenses
Pertuis (84)
Date : 19 décembre 2019


Serre Chevalier Snow Trail
La Salle Les Alpes (05)
Date : 19 janvier 2020


Trail de la Galinette
Cadolive (13)
Date : 26 janvier 2020

Revenir sur le site du Challenge