Mardi

04 Octobre

Mail FB

Trail des Étoiles : le Queyras sauvage et humide pour cette vingtième étape

Catégorie : Comptes-rendus

Trail des Étoiles : le Queyras sauvage et humide pour cette vingtième étape

Texte et photos : Sophie Boissont et Mandy Alcaraz

La vingtième étape du Challenge des Trails de Provence prenait place dans les Hautes Alpes, entre Molines-en-Queyras et Saint-Véran. Et malgré un départ donné sous un timide soleil matinal, la météo viendra contrarier le déroulement des courses dont les tracés seront revus par l’organisation au fil des dégradations.

Sous l’arche, les sourires de quelques grands habitués du Challenge se sont croisés : Laurie Atzeni, Stéphanie Davidson, Guillaume Le Normand, Arnaud Prigent, Sophie Laversanne, Karen Courcelle, ou encore Perrine Scheiner qui revient doucement sur le circuit après une longue pause.

Le rendez-vous était fixé à 5h30, à la frontale, pour la centaine de traileurs venus se mesurer sur le grand parcours. Une course au profil très montagnard, cumulant 62km et 4200m de dénivelé, était initialement prévue avec deux passages à 3000m d’altitude : le colle del Lupo (3025m) et le pic de Caramantran (3021m). Cependant, avec les averses annoncées, le parcours a été légèrement raccourci une première fois puis une seconde fois en cours de course car les orages se sont bien invités à la fête en effet…
Partant de Molines et après une première boucle dans les forêts de mélèzes typiques du Queyras et les alpages des Près de fromage, les coureurs ont pris la direction du refuge de la Blanche. Le ciel commençait déjà à dangereusement s’assombrir. S’ensuivait le tour de la tête des Toillies par le col de la Noire (perché à 2956m) accompagné d’un terrible coup de tonnerre. Dans la descente vers les lacs du Longet, la prudence était de mise sur cette portion hyper glissante mais superbe ! Une longue descente offrait une immersion en Italie, dans le charmant village de Chianale. Cette portion s’avérait très minérale. Avec la remontée vers le Caramantran finalement écourtée, les traileurs ont alors directement basculé vers Saint-Véran par le col du même nom. La descente était joueuse et permettait de mettre du rythme. L’ambiance y était très particulière avec la brume invasive qui s’était installée. Après le dernier ravito près de la Chapelle de Clausis, l’arrivée se faisait dans la plus haute commune d’Europe après quelques kilomètres de replat. Christophe Polaszek et Laurie Ateni ont remporté l’épreuve avec brio, bravant les conditions météo défavorables. Laurie a su gérer son effort, avec de bonnes sensations tout au long de la course et certes un brin de déception avec la réduction du dénivelé initialement prévu. Inquiétée par le premier coup de tonnerre, elle a choisi de poursuivre avec prudence… heureusement la météo plus clémente côté italien lui a permis de se réchauffer avant de finir son épreuve sous la pluie mais avec le sourire.

A 7h30, le trail court de 36km et 2300m de dénivelé annoncés est parti sur les traces du grand parcours. Environ 200 traileurs se sont élancés en direction du refuge de la Blanche par la même portion de piste rejoignant le sentier du GR. Au programme : col de la Noire puis lacs du Longet avant de remonter directement vers le col Blanchet puis nouveau passage au refuge de la Blanche. Malgré la luminosité affaiblie par les nuages, le vert prédominait. Il faut dire qu’au mois d’août les fleurs se font plus rares malgré l’apparition fugace dans les prés de quelques colchiques mauves dont la floraison est plus tardive. Au premier ravitaillement, le tonnerre menaçant a figé quelques coureurs des deux parcours qui se sont abrités momentanément dans le refuge. Stéphanie Davidson, qui était en deuxième position chez les femmes sur le grand parcours, a d’ailleurs choisi cette option. Certains ont décidé de rebrousser chemin renonçant à affronter des températures trop fraîches et un sol glissant. Un joli chemin minéral très humide les attendait en effet sur la portion suivante. Le pic du Caramantran fut retiré pour permettre aux traiteurs de limiter la casse et de descendre directement vers Saint-Véran. Le rythme de la course aura été soutenu jusqu’à l’arrivée en plein cœur du village. Mathieu Esmieu et Luisa Dematteis ont mené la danse de bout en bout sans être inquiétés par leurs poursuivants.

Un parcours bien balisé malgré les circonstances, un ravitaillement suffisamment abrité à l’arrivée et un système de navettes efficace, justifient un grand merci à l’association Montagnes Queyras pour cette organisation qui a su s’adapter aux évolutions météorologiques. Bravo à tous les finishers courageux qui ne se sont pas laissés intimider par le temps.

PODIUMS

  • Route des contrebandiers (62km – 4200m D+) – Trails longs – 63 arrivants

Hommes
1/ Christophe Polaszek – 6h40
2/ Davide Armand – 7h07
3/ Benjamin Cortese – 7h21
Femmes
1/ Laurie Atzeni – 8h39
2/ Stéphanie Davidson – 9h15
3/ Marielle Assel – 9h30

  • Trail des Étoiles (36km / 2200m D+) – Trails courts – 173 arrivants

Hommes
1/ Mathieu Esmieu – 3h32
2/ Guillaume Courias – 3h42
3/ Hans Handen – 3h43
Femmes
1/ Luisa Dematteis – 4h35
2/ Sophie Laversanne – 4h43
3/ Mandy Alcaraz – 4h48

Retrouvez tous les résultats sur le site du chronométreur kms.

Rendez-vous au Serre-Che Trail pour la prochaine étape de la rentrée.


PARTAGER CET ARTICLE twitter

X

Prochains événements du Challenge :


Roquefortrail Nocturne
ROQUEFORT LA BEDOULE (13)
Date : 05 novembre 2022


Alpin Trail de Pichauris
Allauch (13)
Date : 12 novembre 2022


Cérémonie des récompenses
Pertuis (84)
Date : 02 décembre 2022

Revenir sur le site du Challenge