Mercredi

19 Juin

Mail FB FB

Trail de la Sainte-Baume : Une épreuve très engagée pour cette troisième étape

Catégorie : Comptes-rendus

Trail de la Sainte-Baume : Une épreuve très engagée pour cette troisième étape

Texte: Sophie Boissont/Fabien Rosier – Photos: Thierry Mailhes

Ce dimanche 25 février 2024, le massif montagneux de la Sainte-Baume s’est livré aux traileurs dans sa version sauvage et mystérieuse, avec des températures revêches, un soleil timoré, une humidité triomphante et un brouillard pénétrant… Ils étaient plus de 1700 à venir parcourir ces paysages pagnolesques, à l’assaut des vagues de calcaire couvertes de caillasse, de garrigue et de chênaies vertes. Et dans la liste des engagés, les têtes d’affiche ne manquaient pas.

Deux parcours, aux tracés inédits, comptaient pour le Challenge des Trails de Provence : la Grande Baume inscrite dans le format long avec ses 44km et la Boucle cugeoise de 29km pour le circuit court. Comme la plupart des trails provençaux, les deux épreuves exigeaient de leurs participants de la concentration, de la dextérité et de la souplesse (des chevilles). Le terrain de jeu offrant des sentiers assez techniques, des crêtes abruptes et des passages escarpés, le tout complexifié par la pluie qui a sévi dans la matinée. Heureusement la beauté de ce joyau naturel, protégé au titre des parcs naturels régionaux, a récompensé les courageux qui ont bravé le mauvais temps. Malgré les nuages, ils ont pu apprécier les superbes panoramas sur les régions marseillaise et varoise.

En plus de l’immersion dans cet écrin naturel, l’épreuve offre une plongée dans l’histoire locale. La Sainte-Baume, montagne sacrée, est imprégnée de légendes. Selon la tradition, Marie-Madeleine aurait trouvé refuge dans ces montagnes, et une grotte perchée en son sommet est un lieu de pèlerinage depuis des siècles.

Préserver la nature, préserver l’aventure

Mais au-delà de la compétition, c’est l’esprit développement durable qui rend cet événement si spécial. Ici la discipline renoue avec sa raison d’être : l’amour de la nature et le respect de l’environnement. Alors que le trail gagne en popularité, il est crucial de préserver les espaces naturels qui en sont le théâtre. Pour le Trail Club de Provence, organisateur de cette belle manifestation, l’engagement dans cette direction n’est pas un vain mot puisque l’équipe de Grégory Camerlo a su mettre en place des mesures pour minimiser l’impact écologique de l’événement, encourageant les pratiques de courses durables et la protection des habitats naturels sensibles. Parking réservé au covoiturage, promotion de produits artisanaux locaux (savon et miel au retrait des dossards, bière et limonade à l’arrivée), parcours uniquement sur sentiers balisés (y compris celui sur lequel plusieurs coureurs se sont essuyés les fesses), abandon de déchets disqualifiant, absence de plastique sur les ravitaillements, consignes de respect de la faune et de la flore… tout a été mis en œuvre pour que cet événement sportif reste compatible avec la préservation de ce patrimoine naturel exceptionnel.

Côté compétition, avec un plateau relevé, la bagarre fut aussi rude que les conditions météo. Sur la Grand Baume, parmi les favoris annoncés, après un mano à mano passionnant, et suite à l’hypothermie de Sébastien Spehler, Thibaut Garrivier l’emporte aisément en 4h06, avec près de 20 minutes d’avance sur son concurrent du jour, Tom Genty monte sur la 3ème marche. Chez les femmes, Charlotte Klein s’impose en 5h50 devant Jenny Hausmann et Margot Deborne. Du côté de la Boucle cugeoise, c’est Hugo Deck qui prend la première place en 2h16 devant Pierre Galbourdin, juste derrière, et Mathieu Delpeuch à quelques minutes. Esther Eustache s’arroge la victoire côté féminine en 3h04, devançant de 8 minutes Bérénice Gautier tandis que Séverine Kieffer arrive en troisième position en 3h30.

Cette édition réussie marquera les esprits pour l’engagement de tous : les bénévoles du Trail Club de Provence, en premier lieu, qui ont affronté des conditions difficiles sans cesser d’être bienveillants et encourageants, les coureurs qui n’ont rien lâché malgré le froid, la boue et la pierre glissante et les organisateurs bien entendu qui ont su donner à ce rendez-vous la dimension festive qu’il mérite.

L’aventure vue de l’intérieur par Fabien Rosier

« Ambiance calfeutrée ce matin à Cuges-les-Pins, entre rayons de soleil et fraîcheur hivernale, les coureurs hésitaient entre débardeurs et triple couche ! A 8h, le départ de la Grande Baume est donné. La petite boucle descendante et l’allure des coureurs dans le village interrogent les passants : « ils partent pour 47km là ? » Et oui ! Il faut galoper pour bien se positionner dans le single 1.5 km plus loin.  A 9h, la Boucle cugeoise s’élance à la poursuite des coureurs de la grande distance (les deux parcours sont quasi identiques jusqu’au 2ème ravitaillement, kilomètre 23). 

Après huit magnifiques kilomètres de montée au soleil (il fallait partir découvert), un premier passage aérien à l’aplomb du Pic de Bertagne entame la première descente raide, technique et un poil humide. Le soleil revient sur la longue montée qui mène au col de Bertagne. A mi-hauteur, le 1er ravitaillement est idéalement placé, et les coureurs des deux distances commencent à se retrouver (grâce au petit crochet du trail long). Arrivée au col de Bertagne : changement de climat. Petit vent frais et brume pour la descente vers le Plan d’Aups. Rapide passage devant la mairie avant de remonter dans la très belle forêt domaniale de la Sainte-Baume. Une petite pluie fine s’intensifie rapidement. L’ascension du Pic de Bertagne se fait donc mouillé, dans le froid et les nuages… S’ensuit le rapide passage sur la crête, à chercher le tracé malgré un très bon balisage orange fluo. Puis le début de la longue descente, d’abord technique et glissante puis roulante et joueuse. Le 2ème ravitaillement nous attend là. Salvateur pour ceux du 47km, il permet aux coureurs de se réchauffer avec (paraît-il) une excellente soupe au potiron, avant d’attaquer à nouveau le versant obscur de la Sainte-Baume jusqu’à l’Hôtellerie.

Il fallait être vigilant, car certains, faute d’avoir vu Marie-Madeleine, ont aperçu l’espace d’un éclair, Thibaut Garrivier qui descendait à toute blinde. Ceux du 29km, à qui ils ne restaient donc plus que 6km, ne s’attardaient pas trop à déguster la soupe… L’appel de Kamel se faisait déjà entendre au loin, les poussant à rentrer au bercail le plus rapidement possible ! Ambiance chaleureuse à l’arrivée malgré le froid qui s’était définitivement installé. Repas bien chaud et bière bienvenus puis remise des podiums (ou l’inverse selon…). Un dimanche comme on les aime. Merci le TCP ! »

Thierry MAILHES était sur le massif pour immortaliser l’évènement, ses photos sont disponibles via l’album photo du Challenge: https://www.trailsdeprovence.fr/al_photo/

PODIUMS TRAILS DU TRAIL DE LA SAINTE-BAUME 2024 

  • La Grande Baume– 44 km / 2550D+ (Trail Long – 300  classés)
    Hommes
    1/ Thibaut Garrivier – 4h06’45
    2/ Sébastien Spehler – 4h25’10
    3/ Tom Genty – 4h31’41
    Femmes
    1/ Charlotte Klein – 5h50’12
    2/ Jenny Hausmann – 5h58’38
    3/ Margot Deborne – 6h01’59

 

  • La Boucle Cugeoise– 27 km / 1700D+ (Trail Court – 451  classés)
    Hommes
    1/ Hugo Deck – 2h16’52
    2/ Pierre Galbourdin – 2h17’31
    3/ Mathieu Delpeuch – 2h20’53
    Femmes
    1/ Esther Eustache – 3h04’34
    2/ Bérénice Gautier – 3h12’33
    3/ Séverine Kieffer – 3h30’02

 

  • La Manon des Sources – 16 km /750 d+ (hors challenge – 346 classés)

1er homme :  Antoine Luigi – 1h15’03 – 1ère femme: Amandine Ferrato – 1h21’49

  • La Sky Baume – 15 km /930 d+ (hors challenge –267 classés)

1er homme :  Gianluca Ghiano – 1h13’57 – 1ère femme: Réa Iseli – 1h25’36

 

Retrouvez tous les résultats sur le site du chronométreur Sportips

LES CLASSEMENTS DU CHALLENGE SONT DISPONIBLES…

Grande Baume : Sébastien Spehler et Thibaut Garivier (respectivement second et premier de l’épreuve)

Grande Baume : Charlotte Klein (première féminine)

Boucle cugeoise : Hugo Deck (vainqueur)

Boucle cugeoise : Esther Eustache (première féminine)

PARTAGER CET ARTICLE twitter

X

Prochains événements du Challenge :


Trail du Col du Noyer
Poligny (05)
Date : 23 juin 2024


UltraChampsaur
Ancelle (05)
Date : 30 juin 2024


Restonica Trail by UTMB
Corte (20)
Date : 04 juillet 2024

Revenir sur le site du Challenge