Mardi

27 Février

Mail FB FB

Trail de Haute Provence : neuvième étape et un cocktail de distances

Catégorie : Comptes-rendus

Trail de Haute Provence : neuvième étape et un cocktail de distances

Texte et photos : Fabien Rosier

Fabien Rosier, coach d’OM Athlé était présent avec son équipe au départ du parcours des Bories sur le THP. Lui-même participait à cette épreuve qui comptait pour le Challenge des trails courts. Toujours disponible, il a fait office de contributeur ponctuel pour le challenge. Merci à lui.

À Forcalquier, ce long week-end de l’Ascension s’achève enfin pour Vincent Guiliani et son équipe de bénévoles, sous un ciel toujours menaçant mais qui a su rester clément pour ce grand événement de trail. Ce dimanche, les podiums de l’Ultra de Provence (167km et 7700m D+), Les Mourres (18km et 740m D+) et le THP solidaire (10km et 360m D+) pour la Fondation Maladies Rares, concluent cette aventure grandeur nature, pendant que les derniers ultratraileurs finissent leur périple. Un périple qui avait commencé dès le vendredi 20h, et qui a fini, pour les plus rapides, le samedi en fin d’après-midi (moins de 22h pour Antoine Lecocq).

Le samedi, apothéose du week-end, c’est également trois départs de courses qui s’échelonnent de 5h à 9h, dont les deux trails comptant pour le Challenge de Provence : le Marathon de Lure (53km et 2270m D+) pour le format long, et les Bories (29km et 1240m D+) pour le court.

Les coureurs du Cap à Lure (81km et 3530m D+) partis à 5h, étaient confiants : « ça va tenir ! ». Les coureurs du Marathon de Lure, au départ de Lardiers, confirment deux heures plus tard : « toujours pas de pluie ». Et enfin à 9h, les coureurs des Bories peuvent à leur tour s’élancer dans une atmosphère nuageuse, douce et humide. Rien à voir avec les conditions caniculaires de l’édition précédente.

Le village THP a lui aussi bougé cette année, ce qui permet de traverser le centre de Forcalquier et de découvrir quelques ruelles historiques avant de commencer gentiment les hostilités à partir du 2ème kilomètre.

Bon… il a quand même dû pleuvoir à un moment… le terrain est assez souple dans ce premier single. Quatre kilomètres supplémentaires sans de trop grosses difficultés qui permettent de trouver son rythme ou de se repositionner en admirant l’alignement des champs de lavande. KM 6, la vraie première bosse qui laisse aux grimpeurs la possibilité de s’exprimer, et de tester leur motricité, ça patine… suivie d’une descente douce mais caillouteuse. KM 9, début d’une longue montée de six kilomètres entrecoupée d’un superbe raidillon en descente, droit dans la pente !!! Au sommet, l’unique ravitaillement de Fontienne n’est plus très loin. Il faut néanmoins déjouer les pièges de ce beau sous-bois tout en glissades contrôlées (ou pas). Après Fontienne, les plus grosses difficultés sont passées, mais ce parcours assez roulant et tout en relance demande une bonne gestion de course. Les derniers kilomètres peuvent coûter chers aux imprudents et la traversée de Forcalquier pourrait sembler beaucoup plus longue dans l’autre sens !

Sur le parcours des Bories, donc, Pierre Castets qui a survolé l’épreuve en 2h08, n’a pas dû voir de différence, en surclassant Guillaume Lenon (2h21’02) et Thibaud Baudoin (2h21’20) qui se sont battus jusqu’au bout pour la 2ème place.
Même scénario chez les filles avec Alexia Serpantié qui finit en 2h44 et qui relègue ses concurrentes à 10 minutes. Après une belle remontée, Joanna Otfinowska termine 2ème (2h54’34) en dépassant Séverine Kieffer (2h54’54) sur la fin du parcours.

Dans leurs foulées, seulement 2 minutes après et pile pour midi, les 3 premiers garçons du Marathon de Lure (trail long) arrivent de manière très très serrée : Fabien Antolinos  (4h56’07) suivi par Clément Désille et Judicael Bellanger 2èmes ex aequo (4h57’11). Chez les féminines, Coralie Blanchard prend la tête (5h43), devant Natacha Piecq (5h52) et Camille Sere qui complète le podium (6h19).

Les premiers coureurs du 81km arrivent eux aussi pour le repas… Les podiums des Bories, du Marathon de Lure et de Cap à Lure s’enchaînent durant tout l’après-midi de 15h à 19h pendant que les traileurs des ultra distances continuent à arriver au compte-goutte.

Aucun répit pour l’organisation et les bénévoles ! Bravo à tous !

PODIUMS TRAIL DE HAUTE PROVENCE 2023

  • Marathon de Lure – 50 km / 2400 D+ (309 classés – trail long)
    Hommes
    1/ Fabien Antolinos – 4h56’07
    2/ Judicaël Bellanger – 4h57’11
    2/ex-aequo Clément Desille – 4h57’11
    Femmes
    1/ Coralie Blanchard- 5h43’36
    2/ Natacha Piecq – 5h52’26
    3/ Camille Sere – 6h19’06

 

  1. Les Bories – 30 km / 1500 D+ (471 classés – trail court)
    Hommes
    1/ Pierre Castets – 2h08’58
    2/ Guillaume Lenon – 2h21’02
    3/ Thibaud Baudoin – 2h21’20
    Femmes
    1/ Alexia Serpantie- 2h44’10
    2/ Joanna Oftinowska – 2h54’34
    3/ Séverine Kieffer – 2h54’54

 

  • Hors Challenge:
    • Ultra de Provence-167 km/ 7700 d+ (46 classés en cours– hors Challenge)
      1er et 1ère : Antoine Lecocq (21h48’48) et Kastel Astolfi (35h18’56)
    • Cap à Lure-81 km/ 3530 d+ (216 classés en cours – hors Challenge)
      1er et 1ère : Lucien Neant (7h47’14) et Adèle Hadjali (10h23’58)
    • Les Moures-18 km/ 740 d+ (x classés – hors Challenge)
      1er et 1ère : Maxence Roger (1h24’25) et Emmanuelle Bernadi (1h32’59)

 

Tous les résultats sur le site du chronométreurs du THP: https://www.ultratiming.be/evenement/trail-de-haute-provence

Prochaine manche du Challenge, le Trail de la Font de Mai, le 28 mai avec un trail court.

 

PARTAGER CET ARTICLE twitter

X

Prochains événements du Challenge :


Trail de Cuers
Cuers (83)
Date : 24 mars 2024


Trail Vaucluse RunLagnes
Lagnes (84)
Date : 30 mars 2024


Trail Sainte Victoire
Rousset (13)
Date : 07 avril 2024

Revenir sur le site du Challenge