Lundi

21 Octobre

Mail FB

Sandra Martin : Sourire et liberté… baskets aux pieds !

Catégorie : ITW

Sandra Martin : Sourire et liberté… baskets aux pieds !

Interview réalisé par Christine Houlot – Crédit photos: Sandra/Akuna

Sandra Martin s’est adjugée la victoire sur le Challenge des Trails Longs de Provence. Une surprise ? Oui et non : oui, parce qu’il a fallu attendre la dernière épreuve des trails long du challenge, le Trail du Cousson, pour savoir qui remporterait le challenge mais non, car Sandra est une habituée des podiums en France donc bien sûr en Provence. Surprise quand même car on la savait blessée pour le Cousson…

CTP : Sandra en quelques mots…

SM : Je suis originaire et je vis à Beaumes de Venise, entre les Dentelles de Montmirail et le Mont Ventoux. Je travaille dans l’entreprise familiale de plomberie fondée par mon grand-père. Je suis la maman de deux grands enfants de 17 et 12 ans. Le sport m’est indispensable mais le trail n’est pas une priorité. J’aime courir tout simplement et librement sans contrainte de sac à dos…, pédaler aussi. Je me sens plus coureuse à pied que Traileuse …

CTP : Ton parcours sportif avant d’être une championne de trail ?

SM : Je ne me sens pas être une Championne, ce mot me fait rire ! Une Championne ne ferait pas les boulettes dont je suis une grande spécialiste !!! (rires) ; ce terme me convient mieux ! Je m’aligne sur des courses pour le plaisir de rencontrer du monde, de suivre les copains, de boire de bonnes binouzes après course et pour les bouquets de fleurs gagnés pour ma grand-mère… Je peux changer de terrain sans aucun soucis. Je suis tout aussi bien dans ma colline, sur mon bout de canal ou même sur une ligne droite bitumeuse (Bouuuuhhhh Oui… je sais !!! riressss). J’aime avant tout prendre du plaisir et me faire mal à la gueule en fait partie ! –riresss- Mince : C’est peut être dû à mes initiales ! (je viens de me dire !)-riresss-.

Je n’ai pas l’entourage ni la motivation de faire tout ce qu’il faudrait en plus de courir pour pouvoir faire mieux, donc je fais à ma façon …

Mon passé sportif est assez hétéroclite : j’ai toujours pratiqué le sport depuis mon plus jeune âge, d’abord du hand-ball jusqu’à 18-20 ans, puis du fitness, de la muscu (pour être avec les copains !) plusieurs fois par semaine, mais sans compétition, en pratiquant quelques footings pour la condition physique. J’ai fait mon dernier footing enceinte de 5 mois et j’ai repris 9 ans plus tard le sport par la course à pied…

J’ai découvert le trail en tombant par hasard sur un flyer du Grand Raid Dentelles Ventoux posé sur une banque… : ça a été l’élément déclencheur…Je me suis imaginée en Tomb Raider – lolos en moins !-. L’idée de courir 100 km entre Dentelles et Ventoux, chez moi, me semblait réalisable que par des SurHommes… Je ne connaissais même pas la distance du Marathon et n’aurais jamais imaginé possible que certains puissent réaliser cet exploit… Ma 1ère course a été la Ronde des Fontaines à Pernes les Fontaines suite à une nuit blanche de Bamboula casquette et lunettes de soleil pour masquer la misère et collier oublié d’enlever… et mon premier podium… La condition physique étant bonne, je me suis surprise et continue à le faire… c’est d’ailleurs ce qui fait que je ne peux pas m’arrêter pour l’instant !

AKU_SMARTIN-2 (Large)

CTP : Ton entraînement et tes choix de courses ?

SM : Frédéric Reggiani est mon entraîneur. Bien que membre de l’APA (Avignon Pontet Athlétisme ancien USPA) et du team Passion Course, je m’entraîne toute seule, plus facile à organiser dans une vie de maman active même si ça me contraint à un sentiment de solitude souvent…mais le plaisir y est tellement immense que je n’arrive pas à me contraindre à me lever tôt ou attendre la fin de journée pour le faire en groupe. Quand je pars entre midi et deux je sais ce que j’ai au programme mais je me décide souvent au bout du chemin de quel côté je pars en fonction du mistral… ou du beau vélo qui passe !!! La liberté quoi !

Je démarre souvent la saison sans objectif particulier en prenant les courses selon mes envies. Cette année, j’ai mis le pied sans m’en rendre compte dans 2 challenges (une belle merde quoi ! LOOOOOOL) : le Salomon Skyrunner France Series où je termine seconde et le challenge des Trails Longs de Provence. Petite revanche personnelle puisqu’en 2011, j’avais décidé de laisser filer ma place de leader du challenge des trails de Provence en ne participant pas à la finale pour participer aux Templiers. Ce fut limite cette année avec une fracture de contrainte en septembre qui m’a immobilisée plus d’un mois. Une semaine avant le Cousson, avec un avis défavorable des médecins, mais avec une douleur de 3 sur une échelle de 10…alors que j’ai déjà couru à 4 reprises auparavant avec des douleurs à 12 !!! J’arrivais à trottiner donc j’ai pensé « perdu pour perdu…je prends le départ et je m’arrêterai si je sens que ce n’est pas raisonnable». J’ai géré, tout allait très bien mais la prudence était de mise… et mon pied allait très étonnement mieux après ! Une troisième place me permettait donc de m’imposer sur ce challenge.

Certains pensent que j’ai un mental de feu…je pense avoir un mental de guerrière qui ne veut pas se laisser abattre plutôt !!!

Sandra Ste Victoire

CTP : Tes objectifs à venir ?

SM : Continuer à prendre du plaisir… Aujourd’hui l’ultra ne me tente pas, c’est un type d’effort qui ne m’intéresse pas. J’aime courir légère, sans sacs trop lourds, sur des distances maxi de 70-80km. J’aime la montagne surtout l’été, j’ai horreur d’avoir froid donc peu de chances qu’on me voir sur un Snow Trail.

En deux mots : « carpe diem » : profiter de la vie, de l’instant présent comme je peux, quand je peux en fonction des aléas de la vie…

Ce qui me plait dans la course à pied : Là où l’effort peut entrainer notre cerveau…

Sandra Photo dentelles de Montmirail

PARTAGER CET ARTICLE google twitter

X

Prochains événements du Challenge :


Alpin Trail de Pichauris
Allauch (13)
Date : 11 novembre 2019


ENERGEM TRAIL
GEMENOS (13)
Date : 17 novembre 2019


Cérémonie des récompenses
Pertuis (84)
Date : 19 décembre 2019

Revenir sur le site du Challenge