Lundi

08 Aout

Mail FB

Le Trail de Signes selon Stéphanie Davidson

Catégorie : Récits de Trail

Le Trail de Signes selon Stéphanie Davidson

Voici un petit récit « inside » du Trail de Signes😉

En ce dimanche de Pâques, nous faisons une petite escapade avec ma moitié non loin de la maison, non pas pour chercher les œufs mais pour participer au Trail de Signes, ma 4e épreuve du Challenge des Trails de Provence. 31km et 1500d+ nous attendent. J’ai été citée grande favorite dans le traditionnel article pré-course du challenge, j’ai envie d’être à la hauteur même si je sais qu’il va falloir s’accrocher car des gazelles seront présentes.

J’ai comme d’habitude un peu la boule au ventre sur le trajet qui nous mène au départ. Je suis pourtant dans mon élément, je connais la route par cœur car je la sillonne régulièrement en vélo route.

Arrivés sur place, nous allons récupérer le dossard et le t-shirt de la course. Nous croisons les habitués du Challenge, je me sens à l’aise malgré la boule au ventre, en terre connue, d’autant plus que nous avons fait une petite reco de la fin du parcours il y a 15 jours. Mon partenaire de vie et de trail a toujours de bonnes idées de tracés, ce qui m’aide beaucoup à diversifier les sorties d’entraînement.

Nous rejoignons l’arche niché dans les ruelles du joli village de Signes. Je n’ai pas réfléchi à mon objectif chrono ni à ma stratégie de course. On verra bien.

Le départ est donné, j’essaie de ne pas partir trop vite en me disant qu’on est sur un 30km et non un 20 mais c’est plus fort que moi, quand j’ai la pêche et me sens bien j’ accélère, quitte a le payer plus tard. Je cours les 4 premiers km non stop bien que ça grimpe ! Je suis pour l’instant en tête mais je pense que Natacha Piecq ne doit pas être loin. La voilà qui me double justement au 5e km, tout petit gabarit qui grimpe à toute allure. Je la laisse passer car je sais qu’elle est plus rapide mais je décide de la garder en ligne de mire. Nous serpentons sur les singles joueurs en sous bois… ça va vite, j’adooore.

Arrive une descente et à ma grande surprise j’y double Natacha et quelques gars, il est rare que je double en descente, peut-être ai-je progressé ? Je resterai en tête de course jusqu’à plus de la moitié, environ 18 ou 19km. Je vole, je me sens bien.

Je pensais que j’avais pris de l’avance mais voilà à nouveau Natacha qui me rattrape et me double dans une montée. On se dit qu’on va essayer d’arriver en moins de 3h30..ambitieux mais on y croit. J’ai d’un coup un tout petit coup de mou, le temps de sortir un abricot et elle a filé… Elle m’a déposée comme on dit. Bravo à elle. Je ne la verrai plus.

Un petit coup sur le moral qui me fait ralentir. Je prends le temps de m’arrêter pour enlever un caillou dans la chaussure qui m’ embête depuis pas mal de kms. Habituellement j’aurais couru jusqu’à la fin avec le caillou mais sur un coup de tête j’en ai décidé autrement cette fois ci. J’ai du mal à défaire mes lacets. Je perds pas mal de temps. Il faut se ressaisir, relancer pour garder cette 2e place.

J’arrive au sommet, l’envol des parapentes. Un bénévole nous y attend, je me dis et lui dis qu’il a le meilleur spot de la course, superbe panorama. S’en suit une descente technique et glissante mais je sais qu’elle est courte. Plus loin, c’est la loooongue descente de 3km qu’on va remonter aussitôt derrière. Elle est bien dure cette montée même si je l’avais faite en reco et savais ce qui nous attendait, dure quand même.

J’attaque la dernière descente en terre… Youpee, je trace ! Un point de côté me rattrape, zut, ça me gâche le plaisir des derniers kilomètres, j’ai du mal à courir.. J’arrive dans le village, j’adore toujours ce moment où on a l’impression d’être parti très loin et de retrouver la civilisation. Je ne vois pas l’arche, je me demande où elle est, elle a bougé. La voilà enfin au détour d’une ruelle. Je termine en 2e position en 3h40, un peu déçue non pas par le classement qui est top mais juste une impression que j’aurais pu mieux faire.

Je félicite à mon arrivée Natacha Piecq. Nina Michel arrive 3e, juste derrière moi, elle a tenu bien que blessée, chapeau. Arrivent ensuite Coralie Galtier en 4e position puis Sonia Bigot, Stéphanie Vedovati. Une ambiance conviviale pour la remise des prix sur la place du village dans un joli cadre provençal.

Après cette belle matinée, maintenant place aux vacances, 4 jours de vélo en famille en Ardèche sur la Dolce Via !

PARTAGER CET ARTICLE twitter

X

Prochains événements du Challenge :


Trail des Etoiles 05
Molines en Queyras (05)
Date : 14 août 2022


Serre Che Trail Salomon
Le Monetier (05)
Date : 11 septembre 2022


Gapen'cimes
Gap (05)
Date : 01 octobre 2022

Revenir sur le site du Challenge