Mercredi

19 Juin

Mail FB FB

Bérénice Gautier, la passion et la régularité récompensées

Catégorie : ITW

Bérénice Gautier, la passion et la régularité récompensées

Propos recueillis par Sophie Boissont – Photos Bérénice Gautier

Avec quatre victoires au compteur, Bérénice Gautier s’impose et remporte la médaille d’or aux côtés d’Alexia Serpantié sur le Challenge des Trails courts. Elle revient en quelques mots sur son brillant parcours et sa jolie saison.

CTP : Bérénice, peux-tu te présenter ?

BG : J’ai 26 ans et suis originaire de Nantes. Je vis dans le Sud, plus précisément à Brignoles depuis dix ans. J’habite avec mon chéri, Adrien Mulet, qui me soutient dans tout ce que j’entreprends. En début d’année prochaine, je vais créer mon entreprise d’aide à domicile. Depuis mon plus jeune âge, je suis passionnée par le sport. J’ai commencé par le judo puis j’ai basculé sur des sports de raquette. Concernant la course à pied, je me souviens de mon premier cross au collège, en 3ème . Je pratiquais cette activité en loisir, le dimanche avec mon père ou ma sœur. Ce n’est qu’à partir du moment où j’ai travaillé au magasin d’Intersport Brignoles que ma pratique s’est accentuée. Mon directeur, Thierry Guiraud, que je remercie, m’a donné le goût de la compétition. Il m’a poussée à m’inscrire sur des courses et à participer au Challenge des Trails de Provence.

CTP : Quelle place occupe le trail dans ton quotidien ? 

BG : J’aime être en extérieur, au contact de la nature. Je m’entraîne quotidiennement. Je cours souvent aux mêmes endroits, je ne me lasse jamais des paysages. Ce sport est une manière de repousser mes limites, m’imposer une rigueur au quotidien, trouver un moyen d’évasion, de défoulement.

CTP : Qu’est ce qui te fait réussir, aurais-tu quelques conseils à partager ?

BG : Passion et régularité sont deux mots clés de ma pratique. Je pense qu’il faut garder en tête de faire avant tout ce que l’on aime, que le trail doit rester un plaisir. Il faut, en ce sens, savoir se respecter et être honnête face à ses propres limites.
En course, je suis plutôt à l’aise dans les faux-plats montants et les parties roulantes. En revanche, dès que le terrain devient technique, glissant, je suis plus en difficulté. La logique voudrait que j’apprécie les courses roulantes et pourtant je préfère quand elles sont techniques avec de belles montées. Les cailloux ne me font pas peur malgré mon appréhension en descente.

CTP : Si tu devais raconter une anecdote ?

BG : J’évoquerai mon abandon au Roquefort Trail. J’étais pourtant bien lancée dans la course, mais à partir du 12ème kilomètres des crampes abdominales ont commencé à me gêner, pour me contraindre à stopper tout mouvement au 19ème kilomètre. Je me suis recroquevillée au bord du sentier. Ce qui m’a fait chaud au cœur, c’est le nombre de personnes qui m’ont proposé leur aide, qui se sont arrêtées pour se préoccuper de mon état. Je remercie d’ailleurs le traileur qui m’a donné sa couverture de survie qui m’a bien protégée des conditions météo compliquées ce soir-là. J’ai vraiment retrouvé l’esprit du trail pendant cette course.

CTP : Quel est ton meilleur souvenir sur cette édition du Challenge ? 

BG : Cette année, j’ai participé au Trail de la Galinette, au Snow Trail du Queyras, au Trail de la Sainte-Baume, au Trail de Mimet, au Trail des Millefonts, au Trail de l’Escalo, au Roquefort Trail et à l’Alpintrail de Pichauris. Grâce à toutes ces courses, aussi différentes soient-elles, j’ai pu découvrir des paysages inconnus et apprécier leur beauté. Je n’aurai pas un mais plusieurs bons souvenirs sur cette édition. Je parlerais sûrement de mon arrivée en tête de course au TSB, qui aura été pour moi un vrai dépassement physique. Mon coup de cœur serait le Millefonts. J’ai été stupéfaite par la beauté des paysages de cette course. Un trail technique avec de belles montées et des panoramas à couper le souffle.

CTP : As-tu planifié la suite ? 

BG : Je n’ai pas encore tout à fait planifié ma saison 2024, si ce n’est que je souhaiterais participer à la CCC (UTMB), qui serait mon gros objectif. Je serai certainement présente sur le TSB, mais cette fois sur le long. Ce que l’on peut me souhaiter pour 2024 ? Une année remplie de sport, de course à pied et de découverte de nouveaux sentiers. Je tenais à remercier mon club (UTA), ma famille, mon chéri et mes amis pour leur soutien tout au long de cette année 2023.

 

PARTAGER CET ARTICLE twitter

X

Prochains événements du Challenge :


Trail du Col du Noyer
Poligny (05)
Date : 23 juin 2024


UltraChampsaur
Ancelle (05)
Date : 30 juin 2024


Restonica Trail by UTMB
Corte (20)
Date : 04 juillet 2024

Revenir sur le site du Challenge