Samedi

25 Novembre

6h34

Mail FB

Rencontre avec Vasile Heresanu, un traileur sans complexe sur les premières marches.

Catégorie : Non classé

Rencontre avec Vasile Heresanu, un traileur sans complexe sur les premières marches.

ITW réalisé par Sébastien DELLA CASA – Photos : Salamandre Aventure

Bonjour Vasile, on commence à te croiser régulièrement sur les podiums provençaux, peux-tu te présenter ?

– Je travaille à Luminy où je suis ingénieur de recherche CNRS. C’est un bon cadre de jeu où je m’entraîne. Je n’avais jamais fait de course à pied avant d’arriver à Luminy et ça me plaît donc je continue. Mes entraînements sont uniquement de la course, avant je faisais un peu de fractionné maintenant ça devient rare quand j’ai envie de le faire. Je cours dans les Calanques et avec un terrain d’entraînement comme ça on arrive à gagner des courses.

Tu as tout récemment remporté le Signes Trail, comment as-tu vécu cette course ?

– J’ai pour habitude de bien regarder les profils des courses pour analyser les difficultés, les montées etc. Je savais donc que la dernière montée ferait mal. Je suis parti plutôt lentement et je me suis même retrouvé en 6ème position pas forcément par choix mais les autres étaient plus rapides, donc j’ai laissé faire. Je suis remonté avant la dernière côte et après j’ai géré la course. Je redoutais un peu la chaleur et j’ai pris soin de bien m’hydrater. Je suis content d’avoir gagné parce que c’est jamais évident.

Pourrais-tu nous donner un aperçu de ton entraînement hebdomadaire ?

– Je cours presque tous les jours par habitude, on va dire. J’essaye, un mois avant une course, de faire deux sorties de plus d’une heure par semaine où là je force en gardant un rythme un peu soutenu. Après c’est un peu à la sensation. Parfois je me dis que ce serait bien de faire un peu de fractionné, ça m’est donc arrivé d’en faire dans les calanques, mais ce n’est pas ce que je préfère…
Je fais aussi un peu de vélo, pour aller au travail ou pour me déplacer en ville.

Puisque tu parles de vélo, pratiques-tu d’autres sports ?

– Je fais un peu d’alpinisme, mais pas très technique, quand j’ai l’occasion d’aller en montagne, montagne que j’aime beaucoup. Je pratique aussi un peu de ski de randonnée. Le vélo c’est juste un moyen de déplacement.

Fais-tu parti d’une équipe ou d’un club ?

– Pour l’alpinisme, je fais parti du Club Alpin Français. Après, je m’entraîne avec les collègues de travail et un peu seul. Parfois je cours sous les couleurs d’Aix-Marseille car je cours Marseille-Cassis sous ces couleurs et j’aime bien le débardeur… Je n’ai pas vraiment d’équipe, juste des collègues pour courir.

As-tu des ambitions pour le Challenge des Trails de Provence ?

– Pas vraiment, pour l’instant je ne fais que quelques courses dans la région. Je ne me suis pas vraiment fixé le Challenge comme objectif et à certains moments je pense que la première place est déjà acquise [sous-entendu par Pierre Hugo Romain], on a fait deux courses ensemble et il est bien plus fort que moi. Donc, ce n’est pas vraiment mon objectif mais si je fais encore deux courses et que je vois que je suis en bonne position peut être que je me dirai « Tiens, je fais encore une course pour être premier dans ma catégorie ». Je voudrai faire le trail de Mimet et après on verra.

En remportant ce trail à Signes, tu gagnes par la même occasion une invitation pour le trail du Cousson à Digne qui sera le support du Championnat de Trails de Provence. Seras-tu présent ?

– Il est vrai que l’invitation ça aide mais je dois dire que j’avais vu des images sur Internet des terres noires et que ça m’avait beaucoup plu. Je m’étais dit qu’il fallait que je le fasse, alors pourquoi pas cette année ?

Merci Vasile et à bientôt sur les sentiers !

PARTAGER CET ARTICLE google twitter

X

Prochain événement du Challenge :

Cérémonie des récompenses
PERTUIS - BEST WESTERN
(84)

Date : 08/12/2017

Revenir sur le site du Challenge